• Être thérapeute, une question de conscience

    Un texte de Lise Dalpé

    Devenir thérapeute par la force  de vie qui amène à l’intérieur, à la conscience du pouvoir personnel de  guérison ; devenir thérapeute par l’expérience de la maladie physique,  morale, psychologique, quelle que soient les blessures, le désir de vivre  grandit en soi et la recherche de l’équilibre commence.

    Devenir thérapeute, un choix  motivé par le désir d’aider ses semblables, les guider vers la guérison des  blessures du passé et leur fournir les outils nécessaires pour apprendre à se  libérer dans le présent de situations qui ravivent les blessures du passé et  développer dans la conscience, une vie harmonieuse.
    Devenir thérapeute par  l’expérience, pour enseigner que la vie est un présent, un « cadeau »  que chacun a la possibilité d’ouvrir son cœur à l’expérience, à cette joie de  vivre le moment présent et d’apprécier les expériences proposées par la vie.

    Après une douzaine d’années  d’expériences, de recherches personnelles, de formations, de consultations et  d’enseignement, je peux maintenant affirmer qu’être thérapeute est une question  de conscience personnelle, professionnelle et interpersonnelle dans toutes les  sphères d’activités que nous propose la vie.

    Être thérapeute est une source d’apprentissages, « apprenti-sages » qui amène à la sagesse, une voie guidée par le don de soi, la présence et l’écoute, la délicatesse et le respect qui s’expriment dans chacune des relations avec l’être; la famille, les amis, la clientèle et tous les gens qui croisent son chemin.

    Être thérapeute est « de  venir »; un choix de vivre dans la conscience de l’être humain dans toutes  ses sphères, et pour « se faire », apprendre, étudier, réfléchir sur  soi, se laisser par guider par son intuition et connaître la matière. Le retour  à la source s’impose par conscience professionnelle, parfaire ses connaissances  du corps humain pour comprendre son fonctionnement, c’est ouvrir et voir  l’immense potentiel énergétique du corps humain.

    Être thérapeute est une  « mise en œuvre » de ses connaissances, ses ressources, ses capacités,  c’est aimer la vie, l’humain et être une source véritable du désir de vie.

    Être thérapeute c’est d’abord une grande  histoire d’Amour de la Vie.

    Pour contacter l’auteur :

    Lise Dalpé 450-582-5790

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *